Radiateur à inertie, rayonnant, convecteur : zoom sur ces 3 solutions de chauffage

De nombreux foyers français se chauffent encore au radiateur électrique. D’ailleurs, il en existe aujourd’hui de très nombreux modèles sur le marché que faire un choix devient plus difficile. Si vous envisagez d’acheter un radiateur pour chauffer votre habitation, nous allons vous parler du radiateur à inertie, du radiateur rayonnant et du convecteur. Ainsi, vous pourrez choisir plus facilement l’appareil de chauffage électrique qui vous convient.

Le radiateur à inertie : fonctionnement et avantages

Commençons avec le radiateur à inertie ou radiateur à chaleur douce. Pour information, l’inertie est la capacité de l’appareil à emmagasiner de la chaleur. Donc, ce type de chauffage est doté de résistances électriques et d’un cœur de chauffe solide (brique réfractaire, stéatite, céramique, pierre de lave, etc.) ou liquide (huile végétale, minérale ou du glycol) selon le modèle. Dans le premier cas, on parle de radiateur à inertie sèche et dans le second, c’est le radiateur électrique fluide. Donc, les résistances chauffent le cœur de chauffe, celui-ci stocke la chaleur avant de la diffuser par convection et par rayonnement.

Un radiateur à inertie permet de profiter d’un grand nombre d’avantages. On parle notamment d’un grand confort thermique avec une chaleur bien homogène dans la pièce. De plus, la montée de température est relativement rapide, surtout pour le système à fluide caloporteur. Par ailleurs, le radiateur à inertie est très économique puisque grâce à l’inertie, il peut diffuser de la chaleur même après être éteint. En outre, ces appareils sont dotés de thermostat de régulation permettant un fonctionnement intelligent. Et comme tout radiateur électrique, il est facile à installer. Les petits points faibles des radiateurs électriques à inerties sont leur prix et leur encombrement.

Zoom sur le radiateur rayonnant

Le radiateur rayonnant est également équipé d’une résistance électrique, mais cette fois-ci, elle sert à chauffer directement un panneau souvent en métal, en aluminium ou en d’autres matériaux. La chaleur est ensuite propagée dans la pièce par un système de rayonnement infrarouge. La chaleur chauffe ensuite les murs ainsi que tous les meubles dans la chambre. Ces derniers la propagent (la chaleur) à leur tour.

Son fonctionnement permet aussi de profiter d’un confort thermique optimal dans la maison. Avec un thermostat et des détecteurs, il permet également de faire des économies considérables d’énergie. En revanche, il arrive que la chaleur ne soit pas très homogène, surtout avec les modèles d’entrée de gamme. En effet, la chaleur est parfois trop élevée autour de l’appareil. Assurez-vous donc de choisir un modèle de radiateur rayonnant plus récent.

Quid du convecteur électrique ?

On peut considérer le convecteur électrique comme étant l’ancêtre des radiateurs électriques. Son fonctionnement est très simple. En effet, sa résistance sert à chauffer l’air dans la pièce. Autrement dit, l’air froid entre dans le convecteur pour en ressortir chauffé.

L’avantage avec cet appareil de chauffage est la rapidité avec laquelle la température monte. Dans une pièce continuellement humide, cet appareil permet de l’assécher rapidement. Il est également peu encombrant et très facile à mettre en place. Par contre, sa tendance à assécher l’air engendre de nombreux problèmes de santé. De plus, avec un convecteur électrique, la chaleur dans les différentes parties de la pièce est loin d’être homogène.